11 juillet 2013

Tout est là

 

On n’apprend pas l’amour, il existe.

 

958

 

Que ce soit un baiser, un sourire ou un simple regard,

l’amour nous lave de toute désespérance.

 

154

 

Un sourire est un brin d’amour déposé sur les lèvres.

 

239

 

Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire –

J’ai vu tous les soleils y venir se mirer –

S’y jeter à mourir tous les désespérés –

Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire.

 

334

 

 

942

 

 

Posté par kanoyola à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Jeux d'O

 

Ne tombe amoureux que celui qui est doté de force vitale,

d’élan vital, celui qui veut créer et construire.

 

934

 

 

 

962

 

L’énamourement n’éclate que si l’on estime qu’il a une chance d’être partagé.

 

699

 

La mer est un chemin sans fin, elle possède une force indomptable,

un pouvoir de tempête, une douceur d’amoureuse quand elle devient écume sur le sable.

 

734

 

 

745

 

Posté par kanoyola à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Just Married !

 

729

 

Si tu étais la mer, moi je serais rivière

Et mes jours couleraient vers toi.

Si tu étais pays, mes bras seraient frontières.

Si tu étais…

Mais tu es plus encore…

Tu es, tu es…

Et tu remplis mes jours.

Tu es de vie

Tu es d’amour

Tu es.

 

408

 

L’amour est une grâce, un don.

 

563

 

Qu’est-ce que tomber amoureux ?

C’est l’état naissant d’un mouvement collectif à deux.

 

742

 

 

Posté par kanoyola à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une ombre parfumée

 

L'amour est cette ombre parfumée qui ne vous quitte jamais.

Vivre ce lien comme si l’autre était l’ombre vivante de soi

Et soi l’ombre vivante de l’autre.

 

256

 

Le sentiment amoureux nous entraîne là où la raison nous déconseille d'aller.

 

5

 

La mer est un chemin sans fin, elle possède une force indomptable,

un pouvoir de tempête, une douceur d’amoureuse quand elle devient écume sur le sable.

 

83

 

L’amour est la nostalgie inconsciente du ciel.

 

105

 

 

 

255

 

 

Posté par kanoyola à 15:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]